NOTRE HISTOIRE
ET NOTRE VISION

2016

Un nouveau programme de formation biblique et théologique

Depuis septembre 2016, nous nous sommes lancés dans un projet très audacieux : démarrer un programme de formation théologique de niveau universitaire au sein de l’église pour former nous-mêmes des leaders (croyants mûrs et engagés) et ouvriers chrétiens (pasteurs, enseignants et missionnaires, etc.). Une étude rigoureuse, approfondie et pertinente de la Parole de Dieu est au centre des diverses activités d’apprentissage de ce programme. Mais plutôt que d’offrir un grand nombre de cours magistraux comme dans les écoles traditionnelles, nous avons opté pour la lecture critique de bons ouvrages, la tenue de discussions en groupe et du coaching assuré par des ouvriers d’expérience. De plus, nous tentons, dans la mesure du possible, de faire concorder les devoirs et travaux des étudiants avec des activités réelles de ministère.

2010

Un fardeau particulier pour les jeunes

Depuis plusieurs années l’église l’Eau vive s’investit dans la formation spirituelle de ses jeunes (de 12 à 17 ans et de 17 à 25 ans) et accueille aussi à ses réunions hebdomadaires et activités spéciales des jeunes venant de d’autres églises dans les environs. Aussi, croyant que la formation de vrais disciples se fait souvent dans un contexte de 1 à 1, nous offrons aux jeunes qui en ont besoin des suivis personnels. Enfin, depuis quelques années, nous engageons et salarions trois ou quatre de nos jeunes de niveau Cégep ou universitaire pour servir le Seigneur auprès des autres jeunes de l’église durant les mois d’été.

2008

Évangélisation et missions

Durant un bon nombre d’années, plusieurs personnes de l’église participent activement et fidèlement au programme « Évangélisation explosive ». De plus, les gens de l’église organisent presque chaque année des événements spéciaux d’évangélisation à Noël ou à Pâques : chorale, théâtre, crèche vivante, etc. De plus, en 2008, après deux ans de préparation, une équipe de plus de 23 personnes de l’église, jeunes et moins jeunes, s’envolent pour deux semaines de travail missionnaire intense au Guatémala. Au programme : offre de soins médicaux, formation de pasteurs, évangélisation de centaines de jeunes dans divers collèges, distribution de vêtements, etc. Quelques membres de l’église repartent en mission au Guatémala en 2010 et en 2013. Au fil des années, l’église encourage aussi financièrement et par la prière plusieurs jeunes à partir en missions dans divers pays du monde. Et les croyants de l’église se font un devoir de s’informer et de prier régulièrement pour l’Église persécutée.

2004

Nouveau bâtiment

L’église anglicane St. Peters où l’église l’Eau vive s’était réunie jusque-là nous informe, le 1er septembre 2004, que nous avons jusqu’au 1er novembre pour nous relocaliser. Mais le Seigneur pourvoit à un nouveau local, « la Loge des Élans » sur la rue de Montréal, un bâtiment beaucoup plus grand et plus adéquat. «Une taverne de bière se transforme en temple de prière !» peut-on lire alors dans le journal local La Tribune !! Ce bâtiment qui avait été grandement négligé nous prendra plus de 10 ans à rénover. Mais Dieu pourvoit à des gens formidables et consciencieux pour faire le travail et se sert de ce grand chantier pour nous unir et faire éclater sa gloire.

1992

Nouveau pasteur-enseignant

En 1992, suite à la démission du pasteur André Gagnon, l'église engage Bernard Guy qui, comme M. Jack Cochrane (membre actif de l’église l’Eau vive), détient une maîtrise en théologie du Dallas Theological Seminary. Bernard se donne principalement au ministère de la prédication et à la rédaction de guides d’études bibliques, tout en assumant ses autres tâches pastorales.

1956

Fondation de l’église

En 1956, l’église baptiste évangélique de Sherbrooke voit le jour grâce aux efforts d’évangélisation de quatre étudiants de l’Institut biblique Béthel, Ernest Keefe, Ernest Houle, Jean Richard, William Curry ― et d’un professeur ―Jack Cochrane, diplômé du Dallas Theological Seminary. Durant les années soixante et soixante-dix, cette église connaît une forte croissance, comme la plupart des églises évangéliques au Québec durant cette période, et met de l’avant le projet d’implantation d’une nouvelle église au centre de la ville de Sherbrooke. Le dimanche 9 septembre 1984, un groupe de 111 personnes dont 65 adultes et 46 enfants célèbrent l'ouverture officielle de l'église l'Eau vive.